mercredi 31 août 2016

Cornebidouille, la sorcière qui cherche les embrouilles avec son mistrigrouille !!! { A quoi jouent-ils ? #14}

Espèce de tête de zèbre mal rayé ! Pue du bec des toilettes ! Tête de merlan frit ! Mémère à soupière ! Aujourd’hui je vous parle de Cornebidouille, une sorcière qui a croisé la route du petit Pierre, petit garçon qui n’aime pas manger de la soupe « nan J’veux pas ! » Il existe trois livres et un jeu de société et depuis leurs arrivées dans notre maison grâce à mes parents, on entend de drôles d’insultes qui nous font bien rire ! « Moustique à lunettes ! Poux de gambettes !!!!! »




Mes parents ont commencé par offrir le jeu de société Cornebidouille des éditions L’école des loisirs en partenariat avec Playbac, lors de l’anniversaire de ma maxi-chouquette (7 ans). La première fois que j’ai joué, c’était un dimanche matin à 8h dès le levé de ma maxi, de son copain, de ma mini et sa super méga meilleure amie ! Autant dire qu’à 8h un dimanche matin, je n’étais pas super réveillée, il ne m’a fallu que quelques minutes pour lire la notice et avoir les deux yeux grands ouverts, tellement j’ai senti l’engouement des enfants !!! Le jeu est une forme de mistrigri, on distribue donc les cartes à chacun des joueurs et il faut faire des paires, quand tout le monde a terminé de faire ses paires, le 1er joueur fait tourner la roue.

 Il y a alors plusieurs possibilités : on tire dans le jeu de celui qu’on veut, ou bien on fait piocher dans son jeu, tous les jeux sont échangés, ou bien on échange son jeu avec qui on veut, il y a également le jour du marché, où chacun pose une carte sur la table et on récupère celle que l’on veut le plus vite possible avec toujours l’objectif de se débarrasser de toutes ses cartes et ne surtout pas avoir le MISTRIGROUILLE ! Il également possible de tomber sur la case où l’on choisit ce que l’on veut faire. Ce qui est évidemment drôle est de prononcer le nom des cartes… Il n’a fallu que deux parties pour que ma mini-chouquette (5 ans) les connaisse par cœur ! Pour les grands (7 ans), il y a le plaisir de lire ces noms bizarres comme « Patate à chapeau » ou « gypaète déplumé ! ». C’est donc une version du mistrigri très apprécié ici et qui est venue avec nous en vacances (clic ici) pour le plus  grand plaisir de mes chouquettes, de mon homme, de mes parents et évidemment le mien !

Toutefois, nous ne connaissions pas la sorcière Cornebidouille, du coup mes parents ont offert les 3 livres pour que nous puissions enfin connaître le fin mot de l’histoire… Dans le premier livre, nous découvrons Pierre, un petit garçon qui vit avec ses parents et ses grands-parents, qui se sont tous passés le mot pour le forcer à manger de la soupe, sauf que Pierre ne se laisse pas faire du tout ! « nan j’veux pas ! ». Son papa lui annonce que les enfants qui ne veulent pas manger de la soupe, reçoivent la visite de la sorcière Cornebidouille durant la nuit, et qu’après cette visite, en plus de manger la soupe, ils avalent même la soupière !!! Mais Pierre ne croit absolument pas aux sorcières ! La rencontre a finalement lieu une nuit, mais au lieu d’avoir peur, Pierre arrive à retourner la situation à son avantage pour le plus grand plaisir du lecteur ! Les deux histoires suivantes « La vengeance de Cornebidouille » et « Cornebouillle contre Cornebidouille » permettent à Pierre de jouer de nouveaux tours à cette sorcière qui pue du bec, qui est laide et qui a du poil au menton !!!!


Un véritable régal de rimes, de jeux de mots, de sonorités loufoques, à découvrir absolument !!!!

C'est ma participation au rendez-vous hebdomadaire de " A quoi jouent-ils ?", voici les participations des copinautes :
- Les taratatas de Sandra 
- Six à la maison 
- Les enfants du 79 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...