jeudi 14 août 2014

[Humeur] Comment je suis devenue maman...

...Pour une fois, je vais me permettre un article plus personnel... j'en ai simplement envie !

Pour ceux qui ne me connaissent pas depuis longtemps, on pourrait croire que j'ai toujours eu l'instinct maternel, que les enfants ça a toujours été une passion.... en réalité, c'est tout l'inverse... 

Avant maxi-chouquette, je n'étais intéressée que par l'équitation, la plongée-sous-marine et mon boulot de chercheur... Je faisais des horaires de malade, genre 8h-20h en rebossant à la maison et le we... Je ne vivais que pour ça... Et surtout je n'aimais pas les enfants, mais alors pas du tout !!! J'étais même du genre à les fuir, je n'y trouvais aucun intérêt et je ne savais pas quoi faire avec eux ni quoi leur proposer... 

Et puis, avec mon homme on a décidé d'en avoir un à nous... On a galéré comme beaucoup et quand ça a enfin pris, on s'est réjouit (normal quoi...). Sauf que là, nous avons vécu la fausse-couche à 6 semaines de grossesse... Rien d'extraordinaire de nos jours, sauf que nous n'étions pas du tout conscient du fait que c'était aussi fréquent et que donc, cela pouvait nous arriver à nous... Nous avons fait la charmante rencontre d'un médecin des urgences pour qui les fausses-couches étaient monnaie-courante, qui nous a balancé le fait à la figure comme si nous venions de perdre une pièce de 1 euros, en nous disant au revoir avant même que je ne sois rhabillée !!!!

Cette perte m'a fait me rendre compte à quel point je le voulais ce bébé !!!

Heureusement, je suis tombée enceinte très rapidement et ce bébé là, il est resté dans mon ventre ! 9 mois de pur bonheur ! Même si ça fait plus de 6 ans, je me souviens encore la première fois que j'ai vu mon bébé faire bouger l'eau du bain, c'était juste magique ! Sentir bouger un bébé en soi, je pense qu'il n'y a rien de meilleur pour moi (enfin facile à dire pour moi, qui n'ai jamais eu ni nausée, ni d'aigreur d'estomac...).

Ce bébé avait décidé de rester en siège pendant toute la grossesse... La version n'a rien donné, si ce n'est des contractions et la peur qu'il ne sorte plus tôt que prévu... A l'époque je ne voulais même pas entendre parler de l'acupuncture tellement j'avais peur des aiguilles (c'est dingue comme on change avec le temps !). Une radio du bassin plus tard et le verdict est tombé : votre césarienne aura lieu le 20 mai 2009, merci d'être là à 7h00. Incroyable, nous connaissions le jour et quasiment l'heure d'arrivée de notre bébé !!! Ce fût un véritable ras-de-marée pour moi : un accouchement pas naturel du tout, une absence de choix pour le bébé sur le moment de sa sortie et j'allais devoir supporter une aiguille dans mon dos ainsi qu'une perfusion.... 

Les 15 jours entre cette annonce et le jour J ont été nécessaire pour que je fasse le deuil de l'accouchement naturel dont je rêvais et pour que je me prépare psychologiquement à une césarienne. Mon homme ne m'a jamais laissé seule, il a été présent avec moi tout le temps, il a su trouver les mots pour me rassurer quand le maïeuticien n'arrivait pas à me mettre la perfusion tellement je tremblais... Il m'a uniquement laissé le temps de la pose de la rachianesthésie, le personnel de la maternité a été génial car je tremblais de la tête aux pieds à l'idée de la piqûre, elles ont su trouver les bons mots ! Elles n'en revenaient pas d'avoir devant elle, une future maman terrorisée par la piqûre mais qui n'en avait rien à faire qu'on lui ouvre le ventre... Mon homme était de retour et dans les 5 minutes qui ont suivi nous avons découvert notre bébé et son sexe : une petite fille, enfin quelque chose que la nature n'avait pas pu nous enlever !!!

L'attente avant de remonter dans ma chambre a été un enfer de longueur, j'allais bien, je n'attendais qu'une chose, retrouver mon homme et ma fille !!! J'étais même prête à y aller à pied (enfin dans la tête hein !). Et j'appréhendais que l'on ne donne un bib à ma fille, mais mon homme était briefé...

Le premier regard a été magique et c'est là que je suis devenue maman, grâce à ma fille, à son regard, à son besoin de moi, et à mon besoin d'elle...

Edit du 19/05/2016 : A un jour de ces 7 ans, j'aime relire cet article si personnel, j'aime ressentir de nouveau toutes ces sensations qui m'ont envahies, le pouvoir des mots écrits... Je pense attendre encore quelques années, mais bientôt ma maxi pourra elle-aussi apprécier (ou pas) cette lecture...

7 commentaires:

  1. Et quelle super maman tu es devenue !!!
    Je suis témoin de tes journées de folie avant d être maman et de ton investissement dans ta grossesse et dans les premiers mois de vie de Maelya !! Je pense que tu es comme ça, quand tu t'investis dans quelque chose, tu le fais à fond. Et tu es bien meilleure que pleins de mamans qui ont toujours voulues avoir des enfants..
    Je t' admire pour ça, moi je n arrive pas à faire le quart de tes activités avec mes loulous. J espère que j arriverai à lme dégager plus de temps avec mon nouveau boulot ;-) En tout cas bravo à toi !! Bisous.

    RépondreSupprimer
  2. ah bah tu as attendu ton moment...ben moi j'ai toujours voulu et maintenant que je les ai j'en ai marre ... arfffff tu te doutes bien que je rigole....mes pauvres chatons :-) vivement la suite...

    RépondreSupprimer
  3. Oh je suis surprise, je n'imaginai pas du tout ton "TOI D'AVANT" comme çà...comme quoi, au gré des rencontres on peut radicalement changer! Moi qui n'ai vécu que des césariennes, je comprends ta frustration de ne pas pouvoir avoir ton bébé de suite...mais heureusement tout se rattrape après!!
    Alors happy 6ème année :D

    RépondreSupprimer
  4. Parfois je me balade sur ton blog, et aujourd'hui je suis arrivée ici.
    J'ai les larmes aux yeux... J'ai vécu beaucoup de choses similaires et ça me touche de lire les témoignages des autres. Merci pour ces confidences.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci de les lire <3 et merci de les commenter :-)

      Supprimer
  5. Très jolie histoire l'arrivée de ta grande ! Ce premier regard, je ne l'ai pas connu. Il m'a bien fallu 2 mois pour réellement aimer ma fille. Mais cet amour grandit chaque jour et aujourd"hui, elle a elle aussi 7 ans... Dingue !! Et tout comme toi, je n'étais vraiment pas à l'aise avec les enfants ! Et 7 ans après, me voilà instit !! Aahhh !! Les enfants nous apportent tellement...

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...