vendredi 17 avril 2015

53 billets en 2015 #16 Ce pour quoi je lutte

Le thème de la semaine du projet d'Agoaye est "Ce pour quoi je lutte"... Pour ceux qui me connaissent de longue date, vous savez que je ne suis pas du genre à rentrer dans le moule pour faire plaisir !

Déjà au collège quand on a voulu me faire croire que je ne risquais rien dans le bâtiment car l'amiante n'était dangereuse que sous forme libre mais que là il n'y avait aucune risque, puisqu'il n'y en avait pas dans l'air mais uniquement au plafond et par terre. On a voulu me faire croire que cette gentille amiante pour regagner le sol allait longer les murs mais ne surtout pas passer dans l'air ! Et après on voudrait nous inciter à avoir un esprit scientifique, franchement !!!

On va dire que ma dernière lutte a eu lieu dans le cadre d'une association dans laquelle je me suis pas mal investie dans ma commune : une association d'allaitement. Je m'y sentais bien car on ne cherchait absolument pas à convaincre les mamans d'allaiter, mais on cherchait à aider les familles qui faisaient le choix de l'allaitement. Nous tentions de les informer correctement. J'ai eu la chance d'animer de nombreuses rencontres de discussion avec des mamans autour :
  • de l'allaitement, 
  • des nuits hachées, 
  • des remarques désobligeantes de la famille et de la belle-famille, des amis,
  • des difficultés de se séparer de son enfant,
  • des difficultés à sevrer son enfant,
  • à s'organiser pour tirer son lait au travail,
  • à détecter quelle est la personne à l'aéroport qui sera la plus sympa pour te laisser passer avec ton lait dans ton sac (ben oui parce que normalement quand tu as du lait, tu dois avoir le bébé avec toi, sauf que quand tu tires ton lait en déplacement c'est justement parce que tu n'as pas ton bébé avec toi ! et parce que non, sur le lait maternel il n'y a pas d'étiquette avec un code barre !!!)
Ma lutte à moi c'était finalement de permettre aux femmes de s'écouter pour savoir ce qu'au fond de leur cœur, il leur semblait le plus naturel de faire (il suffit souvent d'écouter une maman te dire "tout mon entourage me dit de laisser au moins 3h entre chaque tétée, mais je n'en suis pas incapable... " lui faire un sourire pour lui faire comprendre qu'elle est la maman et que son choix est le bon !). 

Cette association s'est arrêtée par manque de bénévoles... Tout le monde trouve les associations utiles et apprécient d'en profiter, mais peu de personne prend du temps pour les autres bénévolement sans rien attendre en échange d'autre qu'une sourire ou une impression d'utilité...

Vous sentirez probablement une note de nostalgie c'est le cas car j'ai très bons souvenirs de ces rencontres avec de très chouettes mamans !!!



Vous pouvez continuer de me suivre :

en vous inscrivant à la Newsletter ICI
en m'écrivant par mail à : espritvientenjouant@gmail.com
ou via les réseaux sociaux :

2 commentaires:

  1. Chouette lutte, c'est vrai que c'est toujours triste de devoir laisser sa lutte, son association, par manque de temps ou de mobilisation.

    RépondreSupprimer
  2. Très joli billet : Merci d'avoir partagé ça avec nous !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...