samedi 6 juin 2015

53 billets en 2015 #23 Un jour qui a changé ma vie

Toutes les semaines, je dois me creuser pour trouver une histoire à raconter sur le projet 53.... Toutes les semaines, je me demande pourquoi je me suis engagée dans ce projet... et puis toutes les semaines je mets du temps à trouver, mais je trouve un petit moment de ma vie à partager...Et finalement ça va faire 23 semaines que j'arrive à publier à l'heure pour ce rendez-vous auquel je tiens !
Cette semaine, le thème d'Agoaye concerne "un jour qui a changé ma vie" !



Je fais partie de ces êtres qui ont la chance de n'avoir jamais eu de maladie grave, de ceux qui n'ont jamais perdu quelqu'un qui leur est cher (si ce n'est ma grand-mère) et qui vit des petits bonheurs au quotidien... Du coup, ce thème est dur dur, d'autant que je vous ai déjà parlé des deux grands jours de bonheur de ma vie : la naissance de ma maxi et de ma mini...

Alors aujourd'hui je vais vous parler d'un jour qui a vraiment changé ma vie... Ce dont je me souviens provient très certainement de ce que mes parents m'ont raconté, encore que j'ai l'impression d'avoir quelques images et sons dans ma tête... J'avais 5,5 ans et c'était le 29 novembre 1984. Nous habitions encore dans l'Oise et tout comme pour moi, mes parents avaient fait le choix d'aller sur Paris pour la naissance de leur second enfant. Et quitte à aller à Paris, ils avaient choisi la maternité des Lilas. Pour ceux qui sont dans la mouvance des accouchements physiologiques, vous devez connaître ce lieu très spécial. Mes parents sont des êtres exceptionnels qui, déjà, à leur époque s'intéressaient à l'accouchement naturel, au droit à l'allaitement, au respect de l'enfant, à l'éducation respectueuse, à la communication non violente, aux écoles alternatives... Cette maternité était très spéciale : les enfants avaient le droit d'assister à la naissance de leurs frères et sœurs ! 

Ce jour très spécial du 29 novembre, j'étais donc dans la fameuse chambre, la chambre où notre petite vie de famille à 3 allait changer ! Je me rappelle être en train de dessiner (tiens, on dirait ma maxi-chouquette toujours un feutre à la main et une feuille devant elle !), je dessinais une famille de 4... C'est mon premier souvenir de cette journée le plus intense. Je ne me rappelle d'aucun cris, d'aucun remue ménage, plutôt d'un espace calme et apaisé.

Mon second souvenir est celui d'avoir moi-même annoncé, du haut de mes 5,5 ans, à ma maman, que le petit bébé qui venait de sortir de son ventre, était une petite "Samantha"... Mes parents avaient souhaité conserver cette découverte du sexe de l'enfant pour l'accouchement, sans savoir probablement à ce moment là, que ça allait être moi, qui allait pouvoir l'annoncer à ma maman... Je venais de faire connaissance avec ma petite sœur

Alors, même si nous avions 5,5 ans d'écart, même si nous sommes très très différentes, même si nous n'avons pas eu autant de moment de complicité que nous l'aurions voulu : nous sommes sœurs et ça, ce n'est pas rien ! Nous avons toujours beaucoup de plaisir à nous retrouver et à partager de bons moments ensemble et surtout nous savons que quoi qu'il se passe nous serons toujours là l'une pour l'autre !

C'est d'ailleurs pour cela, que donner un frère ou une sœur à ma maxi-chouquette était vraiment quelque chose d'important pour moi et pour mon homme. Vivre au quotidien avec deux enfants, j'estime que ça a du bon pour toute la vie, que ce soit en tant que parents ou en tant qu'enfants ! 

Ce jour du 29 novembre 1984 a réellement changé toute ma vie et celle de mes parents !


6 commentaires:

  1. c'est génial
    .....

    vero

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce merveilleux partage d'un petit morceau du puzzle qui forme ta ...vie...

    RépondreSupprimer
  3. Oh, c'est vraiment génial ce que tu as vécu !

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...