vendredi 11 septembre 2015

53 billets en 2015 #37 ça je sais vraiment bien le faire

Le thème de cette semaine pour le projet d'Agoaye c'est de réfléchir sur ce que l'on sait vraiment bien faire ! Je ne vais pas vous faire un article olé olé comme le sien, ce n'est pas le genre de mon blog :-). J'étais partie pour vous raconter que ce que je faisais probablement le mieux c'était de m'occuper de mes filles mais finalement après cette semaine de travail, je sais ce que je fais extrêmement bien !!!!
Casser les pieds des autres et râler : mon collègue peut en témoigner !!!


{source : http://4.bp.blogspot.com/-rAda1FsyUu8/VFZ7BwA6ESI/AAAAAAAAEn0/Xdd3Cdg9qIk/s1600/madame-casse-pieds.jpg}

Cette semaine j'ai pris la pression au boulot, nous avons une grosse visite de sécurité qui approche et une personne importante va venir. Le site n'est pas du tout aussi bien que je le voudrais, bilan ça me stresse. Si on ajoute à cela, une absence complète de choses intéressantes à faire durant la semaine (disons que relancer les fournisseurs, obtenir des devis, rédiger des plans de préventions, des plans de chargement et déchargement et faire des notes de frais ne fait vraiment pas partie des choses que je juge intéressante dans un  job de chercheur...), vous aurez compris que j'étais de très très mauvaise humeur cette semaine !

{source : http://perso.ovh.net/~juliemarv/wp-content/uploads/2009/02/raleuse.jpg}

Du coup, j'ai râlé, et quand je dis râler, on peut dire que jeudi a été une journée entière de râles ! Dès mon arrivée sur le site à 7h35, j'ai commencé à râler. Les deux autres personnes sont arrivées sur le site, je râlais encore et ainsi toute la matinée... Je suis même allée courir avec un collègue, et malgré une course plus rapide et plus longue que d'habitude, j'ai parlé tout le long et j'ai..... râlé !!! Je commençais à me sentir mieux mais non, à notre retour nous avons découvert un mail qui m'a permis de râler de nouveau. Mon chef m'a appelé, et là j'ai remercié mon collègue de m'avoir fatiguée en me forçant à courir car j'étais encore une pile électrique ! En fin d'après-midi j'ai reçu un mail de mon N+2 qui m'a achevée, j'ai repoussé un râle de désespoir et je suis partie ! J'en ai pleuré pendant mes 30 minutes de trajet jusqu'à l'école, parce que ça aussi je sais super bien le faire : pleurer, essayer de relâcher la pression.... J'ai prévenu mes chouquettes que si je commençais à râler sur elles, il fallait qu'elles m'arrêtent de suite et qu'elles me rappellent qu'elles n'y étaient pour rien ! Et ça mes chouquettes elles savent très bien le faire : "maman, stop, on n'y est pour rien nous :-)"


{source : http://www.mamantendancebio.fr/wp-content/uploads/2012/06/shtroumf.gif}

Je pourrai lâcher prise et laisser tomber, mais je n'y arrive pas, je ne lâche rien, si je dois faire venir un fournisseur, tant qu'il ne sera pas là, je ne le lâcherai pas. Si je dois obtenir un document, je ne vais pas me contenter de le demander et je me couvrir derrière un mail de demande, non, je vais relancer jusqu'à obtenir ce document.... Mais c'est usant, et là cette semaine, je n'en peux plus ! Mais le pire, c'est quand j'arrête de râler, parce que là c'est très mauvais signe, c'est que je m'en fiche et que concrètement j'ai trouvé autre chose.... Mon ancien patron en a fait les frais, quand j'ai arrêté de râler, il a cru que je me contentais enfin de la situation mais pas du tout, c'est tout simplement que j'attendais ma lettre d'embauche ailleurs :-). Donc tant que je râle on va dire que c'est bon signe :-)

 {source : http://image.spreadshirtmedia.net/image-server/v1/compositions/122758099/views/1,width=235,height=235,appearanceId=2/Je-rale-donc-je-suis-Sweats.jpg}


Et toi qu'est-ce que tu fais extrêmement bien ????


2 commentaires:

  1. Héhéhé, en effet, très différent du mien :)

    RépondreSupprimer
  2. aie aie aie! je râle très souvent moi aussi (et dès que je suis un peu fatiguée, je pleure!)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...